Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afrikin

Afrikin

L'Afrique notre futur.

Mali, 56 ème fête d’indépendance, le pays toujours face aux défis sécuritaires et économiques

Afrikin- Dogon du Mali

Afrikin- Dogon du Mali

C’est aujourd’hui, la fête nationale de l’indépendance du Mali. Déclarée le 22 septembre 1960 cela fait maintenant 56 années que le pays jouit d’une souveraineté. Pourtant depuis l’année 2012 le Mali souffre d’une guerre contre le terrorisme. Des groupes armés salafistes, jihadjistes et indépendantistes pro-azawad installés dans le nord causent la division du pays en deux parties à savoir le Nord et le Sud. Le Nord du Mali de ce fait devient la chasse gardée de l’Islam radical par mesure des différents groupes armés qui y existent.

A la date du 4 septembre 2013, Ibrahim Boubacar Keïta accède au pouvoir. Au degré de ses priorités, restaurer l’honneur du Mali, lutter contre la corruption, reconstruire un Etat fort qui sera basé sur la justice, la bonne gouvernance, les soins pour tous, l’éducation ainsi que l’ensemble des services sur tout le territoire national.

Mais, la tension persiste dans la région de Kidal où présentement s’affrontent des groupes rebelles. Pour mettre fin à ces tensions, des accords de paix ont été engagés. Il s’agit des accords d’Ouagadougou et d’Alger. L’accord d’Ouagadougou signé en 2013 par le gouvernement avec les rebelles indépendantistes est difficilement respecté. Il a été rehaussé par l’accord d’Alger signé entre les autorités maliennes et la Coordination des mouvements de l’Azawad. Les résultats néanmoins, sont loin d’être satisfaisants. Des attaques impromptues dans certaines régions Nord du pays n’en révèlent pas un aboutissant satisfaisant en dépit des efforts des autorités gouvernementales.

Toutefois, tant bien que mal, le Mali fait face à des difficultés que bons nombre de pays africains et développés affrontent à notre époque au plan sécuritaire et économique.

Pour mettre fin à ces conflits armées, le pays bénéficie de l’appui militaire de l’Union Africaine, de la Cedeao et du Tchad à travers la Misma. La France est présente par l’opération serval et l’Onu est implantée par la Minusma.

Lors de la 71ème assemblée générale de l’Onu, Le Président ivoirien Alassane Ouattara annonce à la tribune des Nations que la Côte d’Ivoire y déploiera une compagnie de protection de 150 éléments d’ici la fin de l’année 2016.

Par ces puissances armées, la République du Mali bénéficie d’une stabilité dans le sud et d’une démocratie en constante évolution dans le Nord. Là-bas, la vie reprend son cours normal qui s'illustre par la reconstruction de monuments historiques, icônes des civilisations antérieures.

ACHIRO.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TEHI ANNICK EMMA 26/09/2016 17:49

Soutient mon voisin je pense que entend Malien et Africain nous devons nous même prendre notre DESTIN en main. Vive le Mali et que vive l'AFRIQUE tout entière