Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afrikin

Afrikin

L'Afrique notre futur.

Croix-Rouge Abidjan, restons vigilant pour contrer Ebola

Croix-Rouge Abidjan, restons vigilant pour contrer Ebola

La lutte contre la fièvre à virus Ebola est toujours une préoccupation de la représentation de la Croix-Rouge en Côte d’Ivoire. L’objectif est encore d’actualité, contrer la propagation de l’Ebola.

Pour cela, ce vendredi 30 septembre 2016 su siège de la croix- rouge à Abidjan la structure mondiale a fait un bref bilan de la mission de prise de conscience menée auprès des populations sur une étendue de 21 localités.

On pourrait citer Abobo, Bondoukou, Bin Houyé, Ouaninou, Koro, Tabou, Sipilou… Le message porté est le suivant : ‘’Lorsqu’on trouve un animal mort, il ne faut pas le manger, il faudrait consommer du gibier abattu par un chasseur ou bien savoir la réelle provenance de la viande de brousse à manger’’. Un rappel fait par Gaba Franck Romuald Kodjo, le chef du projet Communication avec les bénéficiaires –Bencom- qui a mobilisé sur une année une équipe de 10 à 20 volontaires pour parcourir les villes de la Côte d’Ivoire.

A ce propos, les approches pour convaincre la population à rester vigilant face à l’Ebola sont des émissions radios en langues locales et des appels publics, des mobilisations sociales et communautaires, des visites à domicile, dans des mosquées, des églises, des écoles etc. 1.200.000 de personnes ont donc pu être informées.

Pour parachever cette action, Gaba Franck Romuald Kodjo, le chef du projet de Bencom entend poursuivre cette tournée de sensibilisation aux autres fléaux que connaît la Côte d’Ivoire à savoir le paludisme, la tuberculose, l’hépatite et les méningites.

La structure entend donc organiser à nouveau des missions de prise de conscience des populations à travers toute la Côte d’ Ivoire avec l’appui de l’Union Européenne. Selon ce dernier, la baisse du chiffre de choléra à Abobo serait due à ce type de campagne déjà effectuée auprès des populations.

Toutefois, depuis la levée de l’interdiction de consommation de la viande de brousse, le gouvernement ivoirien réitère que la chasse est interdite en Côte d’Ivoire depuis l’année 1974. Toute personne coupable de braconnage est soumise à des poursuites pénales de l’Etat ivoirien.

ACHIRO.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article