Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afrikin

Afrikin

L'Afrique notre futur.

Budget initial de l’Etat ivoirien en 2017, 6 501 milliards selon le PND 2016-2020

Défendu bec et ongles par le Ministre ivoirien chargé du Budget, Abdourahmane Cissé, le budget 2017 de l'Etat de Côte d'Ivoire connaît l'approbation du parlement ivoirien.

"Les priorités restent la sécurité et l'amélioration du climat des affaires pour les investisseurs". Défend le ministre droit dans ses bottes devant les 27 membres présents sur 40 de la Commission des affaires économiques et financières (Caef) de l' Assemblée Nationale Ivoirienne.

Le ministre répond à la colère de la fonction publique par reconnaître  que beaucoup restent à faire. Au sujet de la Couverture Maladie Universelle; la phase pilote vise 50.000 étudiants dès janvier 2017.

Concernant, la facture d'électricité, le gouvernement entend faire l'électrification rurale de tous les villages de 500.000 habitants. Lorsque cela est fait,il faut relier l'augmentation de la facture aux services de bases nécessaire, à la compagnie ivoirienne d'électricité (Cie). Et, ajoute que les villes ivoiriennes deviennent de plus en plus propre.

Mais, dans l'objectif de faire des champions dans le secteur du café et du cacao, le gouvernement assure revoir sa stratégie pour que les entreprises soit davantage compétitives face à la concurrence et aux multinationales de transformation desdits matières premières dans le monde. Cette nouvelle stratégie tant attendue s'appliquera à la noix de cajou, l'anacarde.

Quant à l'éducation, beaucoup a été fait et beaucoup reste à faire, parlant des universités  de  Bondoukou et Daloa et des conditions difficiles des élèves du primaires dans certains villages. 

A la question de la dégradation des routes le ministre insiste sur le nécessité du péage pour l'entretien du réseau routier ivoirien.

Pour finir, Abdourahmane Cissé, le ministre ivoirien chargé du Budget regagne la confiance du parlement sur la politique Budgétaire de la Côte d'Ivoire. Il explique la  forte capacité  du pays à absorber la dette intérieur, par la maîtrise de la masse salariale et par la maîtrise des principes de l'endettement. Ils'engage aussi à lutter contre la fraude fiscale pour une économie stable du pays. Il encourage aussi la première agence de notation financière ivoirienne Bloomfield investisment sur sa lancée.

ACHIRO.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

BEN ALLAH 05/12/2016 17:58

Bon courage mon très cher neveu, pour parvenir à la quote de notation "3A"
ton oncle qui t'encourage tjrs à mieux faire ...