Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afrikin

Afrikin

L'Afrique notre futur.

La BAD et le FIDA consolident les financements pour développer le monde rural en Afrique

Réunis au siège de la Banque Africaine de Développement (Bad),  les acteurs économiques du monde rural africains et une délégation du Fond International de Développement Agricole (Fida) estiment re-dynamiser l'Agriculture en Afrique, Centrale et Ouest sur une période de 10 années. 

 Ils envisagent le faire par l'investissement de " 400 milliards de dollars mobilisés sur 10 ans dans la stratégie ''Nourrir l'Afrique''. C'est un programme de la Bad validé en 2015 à Dakar avec le Président Akinwumi Adesina. 34 milliards seront injectés par an. 24 milliards par la Bad et 10 milliards le seront par les investisseurs locaux et internationaux selon les besoins des pays", informe  Benedict Kanu, Agriculture Expert en Chef, Agriculture et Agro-industrie Département, BAD.

Michel Mordasini, Vice-Président du FIDA, et son équipe de financiers sont d'accord pour renforcer les chaînes de valeur de production à l'échelle locale, nationale dans les différents pays. C'est un ensemble de méthodes scientifiques et productives effectuées déjà au Ghana avec le maïs et le riz au Nigéria, où l'Etat d'Alambra y est autosuffisant. 

"L'Afrique peut se nourrir et nourrir le monde. l'accent sera mis sur les femmes et les jeunes. On le rappelle, les jeunes de moins de 35 ans en Afrique représente 70% de la population. La jeunesse doit être attirée à l'Agriculture par la mécanisation", disent les panélistes  dont Mamadou Cissokho qui " insiste sur l'importance de privilégier les cultures agricoles locales comme le font les américains et les européens avant de commercialiser le surplus à l'étranger".

ACHIRO.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article