Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afrikin

Afrikin

L'Afrique notre futur.

Groupe parlementaire PDCI-RDA, 21 avril 2017

PDCI-RDA, pour les anciens et nouveaux députés,  l’exercice de l’analyse d’un projet de loi

Selon le programme de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, la semaine du 20 au 28 avril est dédiée aux travaux des groupes parlementaires.  

A cette occasion, le groupe parlementaire PDCI RDA a soumis ses 89 députés, anciens et nouveaux, aux techniques d’analyses d’un projet de loi.

C’était lors d’un séminaire, à la maison de ce parti politique, à Cocody, hier 20 et  aujourd’hui 21 avril 2017.

En fin des journées de formation, la satisfaction pouvait se lire sur les visages des nouveaux députés, qui visiblement s’initient également au contact de la presse.

Nouvellement élue, la député Anigo Affoue épouse Attoungbré est conseillère régionale du Gbéké Brobo-Bounda-Mamini-Bouaké sous-préfecture. Dans ses propos, elle fait part, de la leçon qu’elle retient après les deux jours de séminaire.

« Après les différents exposés et les différentes explications,  nous les nouveaux députés, nous sommes mieux outillés pour notre mission à l’Assemblée Nationale. Nous avons davantage appris, sur ce que nous devons faire au parlement », souffle l’honorable avec prudence.

Quant au  député N’guetta Kamanan, de la circonscription d’Anoumaba et Tiémélékro, voici quelques points enseignés dans le processus d’analyse d’un projet de loi en groupe parlementaire.

« En groupe parlementaire, il faut  analyser l’exposé des motifs. On fait ressortir, les conséquences de la loi sur la vie publique, les conséquences de la loi sur les entreprises, les conséquences de la loi sur l’ensemble de la vie de la nation. Puis, il faut voir avec précision, si c’est une nouvelle loi ou une modification d’une ancienne loi. Si les députés sont d’accords, nous analysons le dispositif légal, c’est-à-dire examiner le document législatif article par article », explique brièvement ce député qui compte deux mandats à son actif.

Maurice Guikahué, le président du groupe parlementaire PDCI RDA, dans ses propos a énumérer les différents points abordé durant ce séminaire.

 « Nous avons eu des communications sur comment organiser le travail au sein d’un groupe parlementaire, comment se tient une commission permanente à l’Assemblée nationale, comment aborder l’étude d’un texte de loi et comment on adopte les lois en plénières. Comment faire la différence entre la loi et les décrets,  comment lire la grille de lecture d’une loi. Nous avons étudié ces sujets avec plusieurs experts et anciens du fonctionnement de l’Assemblée nationale », souligne le président des députés PDCI RDA, Maurice Guikahué.

Les exercices susmentionnés s’inscrivent au plan technique de la fonction du député. Ils seront certainement dupliquer et adoptés par les cinq autres groupes parlementaire  que sont le RDR, l’UDPCI, Vox Populi, Agir pour le Peuple et Nouvelle Vision.

Finalement et selon les dires de Maurice Guikahué, président du groupe parlementaire PDCI, «  l’analyse des 13 projets de loi soumis à l’examen débutera le 4 mai prochain ».

 

Moïse ACHIRO.

Source : Politikafrique.info

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article